Singes qui ornaient le socle de l’obélisque du Temple de Louxor

DSCF2775Un jour, lors d’une visite au Louvre, les deux jeunes avec qui je visitais le Musée se sont exclamés en voyant ces singes: « Oh! On dirait nos quatre oncles! » Je doute que les égyptiens anciens aient représentés ces fameux oncles sous les traits des primates. Dans l’Egypte antique, les singes, associés au Dieu Amon-Râ, sont les gardiens des temples. Ceux-là étaient à l’entrée du Temple de Louxor, sur la base de l’obélisque. L’obélisque? Comme celui de la Place de la Concorde? Lui-même! En 1829, quand Louis-Philippe fait venir en France l’obélisque que l’Egypte avait donné à Napoléon quelques années plus tôt, les babouins font partie du voyage. Mais alors pourquoi ne sont-ils pas avec l’obélisque sur la Place de la Concorde au lieu d’être au Louvre?  La raison peut faire sourire la pudeur de la société louis-philipparde était choquée par ses singes qui exhibent leur côté masculin aux yeux des flâneurs parisiens. Les singes qui saluent le Soleil avec leurs mains tendues, se retrouvent donc au Musée du Louvre qui n’eu aucune pudeur à l’exposer pour le plus grand bonheur des passionnés d’égyptologie…..

Où le trouver?

Aile Sully

Salle 11 des Antiquités Egyptiennes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s